Questions de science
et de technologie


 N. Arthaud

L’informatisation du monde ouvre surtout des perspectives gigantesques à l’humanité en termes de satisfaction de ses besoins, en santé, en biens de consommation, en accès à la culture et à l’information. Les techniques modernes ouvrent des perspectives illimitées dès aujourd’hui. Mais il y a un sérieux obstacle à ce qu’elles servent l’humanité : la loi du profit. Dans bien des industries, c’est toujours le moyen-âge. Le patronat impose toujours une surexploitation féroce et des salaires les plus bas possibles. Même quand il investit dans des moyens de production hightech, c’est pour mieux licencier et pressurer encore plus ceux qui restent à la production. Et puis, le problème des techniques modernes se résume à ceux qui les contrôlent. Il est notable de savoir que les satellites surveillant la production agricole mondiale sont avant tout connectés sur les marchés boursiers alors qu’ils pourraient servir à répartir les productions sur la planète.